Quelles sont les aides financières pour l’achat d’une moto électrique ?

L’avenir du transport vous interpelle et vous envisagez l’achat d’un véhicule électrique ? Vous êtes ainsi nombreux à vous tourner vers les deux-roues électriques, qu’il s’agisse de scooters ou de motos. Ces véhicules électriques, écologiques et silencieux, sont de plus en plus performants et accessibles. Mais savez-vous que l’État français met à votre disposition des aides financières pour accompagner votre démarche écologique ? Bonus écologique, prime à la conversion, subvention locale… Décryptons ensemble ces dispositifs d’aide à l’achat d’une moto ou d’un scooter électrique.

Le bonus écologique pour l’achat d’un véhicule électrique

On ne saurait parler d’aides financières pour l’achat d’un véhicule électrique sans évoquer le bonus écologique. Véritable incitation à l’adoption de modes de déplacement plus respectueux de l’environnement, ce dispositif est destiné à alléger le coût d’acquisition de votre véhicule électrique.

Cela peut vous intéresser : Pneu moto Metzeler : des modèles pour toutes les routes

Mis en place par l’État français, le bonus écologique prend la forme d’une subvention versée suite à l’achat d’un véhicule neuf. Pour être éligibles, les deux-roues électriques doivent afficher une puissance inférieure à 3kW. Le montant de cette aide peut aller jusqu’à 900 euros, soit 27% du coût d’acquisition du véhicule.

La prime à la conversion, un coup de pouce pour la mise à la casse

La prime à la conversion est un autre dispositif mis en place par l’État français pour encourager l’achat de véhicules électriques. Le principe est simple : vous cédez votre ancien véhicule à moteur thermique, et en contrepartie, vous bénéficiez d’une aide financière pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion électrique ou hybride.

Cela peut vous intéresser : Quels sont les meilleurs accessoires pour la sécurité en moto ?

Concernant les deux-roues électriques, la prime à la conversion est accessible aux propriétaires de scooters ou motos à moteur thermique de plus de 5 ans. Le montant de l’aide est plafonné à 1 100 euros.

Les aides locales, une subvention à ne pas négliger

En plus des aides nationales, certaines régions et villes en France proposent des subventions pour l’achat d’un véhicule électrique. Ces aides locales peuvent prendre différentes formes, comme une réduction de la taxe sur la carte grise, une prime à l’achat ou une aide à l’installation d’une borne de recharge à domicile.

Le montant de ces aides locales varie en fonction des régions, et peut atteindre plusieurs centaines d’euros. Pour en bénéficier, il suffit de se renseigner auprès de sa mairie ou de sa région.

La prime d’entreprise, une aide à l’achat de véhicules électriques en entreprise

Les entreprises ne sont pas en reste et peuvent également bénéficier d’aides pour l’achat de véhicules électriques. La prime d’entreprise est une aide financière qui permet d’inciter les entreprises à intégrer des véhicules à faibles émissions dans leur flotte.

Le montant de cette prime varie en fonction de la puissance du véhicule et du nombre de véhicules achetés. Pour en bénéficier, l’entreprise doit s’engager à conserver le véhicule pendant au moins 2 ans.

Les aides des fabricants de véhicules électriques

Enfin, il ne faut pas oublier les aides proposées par les fabricants de véhicules électriques eux-mêmes. Ces derniers peuvent offrir des remises, des extensions de garantie ou des accessoires gratuits lors de l’achat d’un véhicule électrique neuf.

Ces offres sont généralement valables pour une durée limitée et varient en fonction des modèles et des fabricants. Il est donc recommandé de se renseigner auprès du concessionnaire avant de finaliser son achat.

Le critère du revenu fiscal de référence pour l’attribution des aides

L’attribution de ces aides financières pour l’achat d’une moto électrique ou d’un scooter électrique n’est pas universelle. En effet, un des principaux critères pour bénéficier du bonus écologique ou de la prime à la conversion est le revenu fiscal de référence du demandeur. Ce paramètre a été instauré pour aider en priorité les foyers aux revenus modestes à accéder à la mobilité électrique.

Le bonus écologique et la prime à la conversion sont en effet soumis à un plafond de revenu fiscal de référence, qui varie en fonction de la composition du foyer. Par exemple, pour un foyer composé d’une seule personne, le revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser 13 489 euros pour bénéficier du bonus écologique à taux plein. Cette limite est portée à 19 977 euros pour un couple sans enfant.

Dans le cas où le revenu fiscal de référence dépasse ces plafonds, le montant des aides est dégressif. Il est donc important de bien calculer son revenu fiscal de référence avant de déposer une demande d’aide.

Spécificité des aides pour l’Île-de-France

Par ailleurs, la région Île-de-France a mis en place des aides spécifiques pour encourager l’achat de scooters et de motos électriques. Ces aides viennent en complément des dispositifs nationaux et peuvent être cumulables avec le bonus écologique et la prime à la conversion.

Ainsi, les particuliers résidant en Île-de-France peuvent bénéficier d’une aide supplémentaire de 500 euros pour l’achat d’un scooter électrique neuf ou d’occasion, et de 1 000 euros pour une moto électrique neuve ou d’occasion. Il est à noter que ces montants sont doublés pour les personnes non imposables.

Pour bénéficier de ces aides, le scooter ou la moto électrique doit avoir une puissance moteur supérieure à 2 kW et être immatriculé en Île-de-France. De plus, le demandeur doit s’engager à ne pas revendre le véhicule dans les 6 mois suivant l’achat.

Conclusion

L’achat d’un scooter ou d’une moto électrique peut représenter un investissement important, mais il peut être allégé grâce à différentes aides financières mises en place par l’État français, les régions et même les fabricants de véhicules électriques. Du bonus écologique à la prime à la conversion, en passant par les aides locales et spécifiques comme celles de la région Île-de-France, il existe un éventail de solutions pour accompagner les particuliers dans leur démarche écologique.

Il est important de bien se renseigner sur les critères d’éligibilité à ces aides, notamment en ce qui concerne le revenu fiscal de référence. Enfin, n’hésitez pas à consulter les offres des fabricants de véhicules électriques, qui peuvent parfois proposer des remises intéressantes.

En somme, opter pour un véhicule électrique est à la fois un choix écologique et économique. En plus de réduire votre empreinte carbone, vous pouvez bénéficier d’un coup de pouce financier non négligeable pour faire l’acquisition de votre deux-roues électrique.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés